5 Générations Yeregui - Yeregui Elkartea
40564
page,page-id-40564,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-1.9,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

5 Générations Yeregui

Reloj Egiarreta construido por José Francisco Yeregui Zabaleta

Horloge d’Egiarreta, 1804, n’a pas de sphère qu’il indique les heures, il agissait sur les cloches. Horloge construit par José Francisco

1760 – 1834
JOSE FRANCISCO YEREGUI ZABALETA

La saga des ``Yeregui`` comme de Forgerons - Horlogers, commence avec José Francisco, né dans Leitza.

Comme l’historien Juan Garmendia Larrañaga (1) nous raconte la saga des “Yeregui” comme de Forgerons – Horlogers, commence avec José Francisco, né dans Leitza. En ayant comme métier menuisier, il construit une horloge comme bois, l’expose à une foire dans la ville de Pamplona (Navarra). L’horloge faisait sonner les heures et demi-heures. On dit que celà plaisait aux gens de telle manière l’ont encouragé à construire une quils en fer. José Francisco se déplace de Leitza vers une forge d’Arruitz (Navarra) pour apprendre le métier de forgeron pendant deux ans. En étant dans cette ville il reçoit la commande pour construire une horloge pour l’Église de Betelu.

Contrat public pour la construction de l’horloge pour la Villa de Betelu.

Le travail de construction de l’horloge, il s’est concretisé dans une écriture publique le 15 avril 1796. Dans le dit contrat le suivant se détache: pendule royale, cinq roues de bronze, d’axes tournés, de pignons en acier et tempérants et de corde pour 24 heures.

De la même manière le contrat inclut la livraison de la vieille horloge (qui datait de 1748) et le paiement de 86 ducats dans le commencement. José Francisco est chargé de la maintenance de l’horloge pendant 6 ans, que lui donné la Ville en échange, prend la forge et des aliments pour la famille durant ce temps. Au bout de 6 ans, José Francisco reçoit d’autres 86 ducats, celle-ci une fois, à moitié entre l’église et la ville.

Cette horloge a pour particularité que, à trois heures de l’après-midi, la cloche doit faire sonner 33 fois, en apelant l’heure de la mort de Christ et l’âge au quel i lest décédé. En 1962, l’horloge est substituée par l’autre de la maison Murua de Vitoria-Gasteiz.

1795 – 1848
JUAN MANUEL YEREGUI CANFLANCA

Fils de José Francisco. La plus fameuse des horloges fabriquées par Juan Manuel se trouve celle-la à la mairie de Pamplona. En 1827, Juan Manuel construit une horloge pour l’Église de San Lorenzo a Pamplona. En 1849, ayant peur pour son intégrité, après un bombardement dans la deuxième guerre carliste, ils la déplacent a la mairie de Pamplona. Là, il a continué de fonctionner jusqu’à 1991, l’année dans laquelle est substitué par un horloge radio contrôlé. Actuellement, retiréz et stockéz dans une dépendance municipale a Pamplona.

pamplona_final
YEREGUINEA
1819 – 1887
JUAN JOSÉ YEREGUI OLANO
  • En 1877, construit une horloge pour la ville de Altzaga.
  • En 1884, construit une horloge pour la ville de Espinal.
1850 – 1911
BONIFACIO YEREGUI YEREGUI

Juan Garmendia Larrañaga, Tolosa 1926-2015. ethnographe et historien dit:

Sur les horloges assemblées par Bonifacio Yeregui, m'éveillerai destinés à Saldias, Gaintza (Navarra), Villanueva et Marcilla

Marcilla
Andres
1884 – 1975
ANDRÉS YEREGUI ERASO

Juan Garmendia Larrañaga a eu une entrevue à Andrés Yeregui autour de 1970. Sur lui, raconte la suivante:

Il Est un homme plustôt haut et d'un visage de rosé. Dans ses clairs yeux transparait un regard vivant et perspicace. D'une conversation amène et affable, sa mémoire sort du courant. Le``Errementari Zaharra`` `` Le vieux Forgeron `` est un fichier vivant de la ville de Betelu…

Entre les horloges construites par Andrés, se détachent les horloges d’Izurdiaga, d’Igoa et de Latasa.

1843 – 1912
BENITO YEREGUI GOLDARACENA

Il naît dans la Ville de Betelu, dans la maison “Indiano Etxea”. Selon ses propres notes reprises dans un contrat qu’il signe avec les Pères Franciscains de Zarautz, pour construire une horloge, il dit qu’il travaille dans la forge d’Etxetxo de Betelu sès 14 ans. En 1896, Benito a monté une horloge pour les Franciscains de Zarautz. Dans sa vie de Forgeron – horloger, nous avons comptabilisé la construction de 80 horloges. L’horloge N º 80 a été le construite en 1912 pour l’Église Paroissiale de San Salvador, dans Usurbil.

Les horloges remarcables:

  • 1878 Astigarraga, fabriqué en forge: Arrêtér.
  • 1879 Zestoa, fabriqué en forge, en fonctionnement.
  • 1884 Urrexola (Oñati), fabriqué en forge, en fonctionnement.
  • 1896 Franciscains d’Zarautz, fabriqué a Morez (France): Arrêtér.
  • 1901 Saint-Michel d’Artadi, arrêté en 1985, restaurée en 2015.
  • 1905 Urrestilla, une particularité dans le sonneríe, après une demi-heure, répéte l’heure, dans fonctionnement.
  • 1910 Zarautz, la Tour du Clocher, restaureé en 2000, automatiseé en 2015.

 

relojero Benito Yeregui
relojero Serapio Yeregui
1859 – 1926
SERAPIO YEREGUI GOLDARACENA

Des horloges montées par Serapio, frère de Benito, nous connaissons celle de:

  • 1909 Arano (Navarre), Qui fonctionne.
  • 1915 Elizondo (Navarre). Arrêtér.
  • 1921 Goizueta (Navarre), démonté et dans une dépendance de l’Église a Goizueta.